Une alternative peu encombrante à la vaste gamme de tournevis est un jeu d’embouts. Les embouts sont disponibles en différentes tailles et modèles et peuvent être facilement insérés dans le tournevis manuel correspondant. Que la tige du tournevis soit en bois, en plastique ou en métal est une question de goût, à moins que le tournevis ne soit également censé avoir un effet isolant.

 

Les mains avec un tournevis

 

Tenir, serrer, former : la pince

Chaque boîte à outils contient également une gamme de pinces : selon leur conception, elles peuvent être utilisées pour un large éventail de travaux. Par exemple, les pinces Rabitz sont utilisées pour couper des fils ou des clous saillants. Mais la pince coupante latérale est également un représentant éminent de la pince de séparation. Si l’on tient et/ou tourne quelque chose, un autre type de pince est utile : la clé à pipe est bien connue du secteur sanitaire, pour d’autres projets, les pinces plates ou à poignée sont utiles pour tenir et tourner.

Les clés mixtes sont très populaires, avec lesquelles on peut aussi bien tenir quelque chose que le couper. Pour la coupe, la pince a généralement un tranchant latéral avec lequel, par exemple, on peut couper des fils. Si quelque chose doit être déformé, par exemple lors de la soudure, il faut utiliser une pince téléphonique ou radio.

 

 

La bonne mesure : ruban à mesurer et niveau à bulle

Le meilleur travail n’est pas bon si les dimensions ne sont pas correctes. Vous n’apprécierez pas une étagère qui fait glisser les livres, tout autant qu’un revêtement de sol qui n’est pas assorti au mur. Par conséquent, la mesure à l’aide d’un outil de mesure est probablement l’étape la plus importante de votre travail. Si vous voulez déterminer les dimensions, vous avez besoin d’un mètre ruban.

En tant que ruban à mesurer à rouleau, il ne prend pas beaucoup de place et est toujours à portée de main. La règle pliante nécessite un peu plus d’espace, mais grâce à son propre poids, elle peut être facilement étendue sur plusieurs mètres sans glisser.

Mais ce ne sont pas seulement la longueur et la largeur qui jouent un rôle dans l’œuvre, mais aussi l’orientation de l’objet. Si les étagères ne sont pas fixées horizontalement, si un tableau est accroché de travers ou si le plan de travail tombe d’un côté, c’est une nuisance. C’est pourquoi le niveau à bulle fait partie de l’inventaire fixe de chaque artisan.

 

De la queue de renard à la scie à chantourner : les scies à main

Les scies à main sont différenciées selon leur domaine d’application et selon qu’elles ont une lame de scie tendue ou non. L’application dans la transformation du bois est probablement le domaine d’application le plus courant pour la scie. Cependant, il est également utilisé pour couper des carreaux ou pour travailler le métal léger ou les plaques de plâtre.

Les scies sans contrainte ont une lame de scie plus épaisse, qui n’est fixée qu’à la poignée. Les représentants les plus importants sont la sétaire et le puzzle. Avec la scie à main ou la queue de renard, seules les sections droites peuvent être sciées. Cependant, grâce à la lame de scie étroite et pointue, les courbes peuvent également être sciées avec la scie sauteuse.

Une particularité est la scie japonaise, qui ne fonctionne qu’en tirant et qui est donc adaptée à un travail fin et sans effort. Si vous souhaitez couvrir plusieurs domaines d’application, achetez une scie à nid avec des lames de scie interchangeables.

Les délicates lames des scies à tension assurent un travail économe en énergie et peu de pertes de matériaux. Avec la scie à chantourner, vous pouvez faire de beaux travaux avec sa lame de scie fixée à un support. La scie à chantourner est principalement utilisée pour les loisirs et l’artisanat.

 

Des mains qui scient le bois avec une scie sauteuse

Râteau, bêche, ciseaux de jardin : Les outils de jardin les plus importants
En travaillant dans le jardin, on se rend compte de la différence que peut faire un bon outil de jardinage de qualité. Quiconque veut planter un arbre dans un sol dur est bien avisé d’utiliser une bêche ergonomique. Avec une pelle à main plus petite, ce travail serait plus difficile, bien que la même soit idéale pour planter des pots et des lits. Lors du désherbage, le cultivateur manuel transforme le travail plutôt fastidieux en au moins une tâche rapidement accomplie. Vous pouvez aussi creuser des trous dans votre jardin avec une tarière.

Il est également plus facile de couper les branches, les fleurs et les haies si vous avez les bonnes cisailles de jardin à portée de main. Non seulement vous en profitez, mais aussi la plante. Après tout, la taille professionnelle d’une plante lui donne une nouvelle vie. On distingue les sécateurs pour les parties fixes de la plante et les cisailles de dérivation ou à enclume pour les parties plus petites de la plante. Si vous voulez vous débarrasser définitivement des feuilles tombées ou d’autres parties de la plante, un râteau est utile. Il peut être utilisé pour collecter rapidement et enfin éliminer les feuilles ainsi que l’herbe coupée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *