Actualités Composite Bretagne

16. 07. 25
posted by: Super User
Affichages : 1210

 

 

  





   

 


  

 

 


 Nouveau cluster de calcul à EXELCAR

 

Depuis le mois de septembre, la plateforme EXELCAR s'est dotée d'un cluster de calcul intensif (HPC). Cet équipement, avec 6 nœuds de calcul et 120 cœurs, couplé aux outils logiciels ESI, va permettre de réaliser des calculs performants et rapides, notamment pour la simulation des procédés composites. Dans le prochain mois, un serveur de visualisation à distance sera associé à ce cluster afin de simplifier l’accès à ces outils numériques aux PME et bureau d'étude de la région.  

 Pour plus d'information : olivier.armbruster@exelcar.org 

 

 cluster

  


 Fusion du LBMS et du LIMATB : Naissance de l'IRDL

 

Les laboratoires de recherche LIMATB (Lorient) et LBMS (Brest) fusionnent et créent l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL), laboratoire référent des systèmes mécaniques en Bretagne, pour les applications marines, les transports et la défense.

logo IRDL

Depuis le 1er janvier 2016, l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme est officiellement créé, fruit de la fusion de deux laboratoires bretons reconnus, le LBMS (sous tutelle ENSTA Bretagne, ENIB et UBO) et le LIMATB (sous tutelle UBS et UBO). L’IRDL réunit 280 membres, dont 110 doctorants, 4 plateformes technologiques et de très nombreuses collaborations industrielles. Ce regroupement de deux jeunes laboratoires bretons dynamiques, proches et complémentaires sur un grand nombre de thématiques scientifiques, permettra d’accroître leur visibilité et de favoriser l’émergence de nouvelles synergies en recherche. L’IRDL a pour ambition de répondre aux défis scientifiques et technologiques actuels et futurs liés à l’ingénierie des matériaux, de la mécanique et des systèmes. Les applications visent principalement les domaines de la mer, du transport (automobile, aéronautique) et de la défense. Les enjeux industriels sont par exemple de produire moins cher, de réduire les consommations énergétiques et l’empreinte environnementale, tout en restant résistant.

Avec un périmètre de recherche unique en France, l’IRDL a la volonté de perpétuer les compétences scientifiques bretonnes du domaine maritime. Tout naturellement, à l’occasion du 200e anniversaire de sa naissance, Henri Dupuy de Lôme, morbihannais, ingénieur et responsable de nombreuses inventions dans le domaine de la construction navale, prête donc son nom à ce nouvel Institut de Recherche.Labellisé par le CNRS, IRDL adopte le statut de formation de recherche en évolution (FRE), qui précède le statut d’UMR (unité mixte de recherche). L’IRDL est structuré en 4 pôles thématiques : 

Composites, nanocomposites, biocomposites

Assemblages multi-matériaux

• Durabilité et diagnostic

Couplages multi-physiques  

 


 Une salle de rendu réaliste à disposition sur la plateforme Excelcar

 

Cet équipement unique, mais à disposition par PSA, vient compléter les possibilités offertes par la plateforme EXCELCAR sur l’ensemble de la chaîne numérique d’ingénierie produit / process, notamment dans le domaine des composites.

La salle est dotée d’un écran de 2mx2m, avec double projecteur BARCO, pour visualiser des images ultra-réalistes en 2D ou en 3D et interagir avec la projection grâce à un système de tracking. Les images sont générées à partir des données issues des CAO, couplées à une base de données d’aspects et de matériaux. Elles mettent en scène un produit dans son environnement, tenant compte de toutes les interactions influençant sa perception visuelle.

Le réalisme obtenu, permet de prendre les bonnes décisions par rapport à des choix design et/ou techniques, sans avoir à faire de maquettes physiques, avec à la clé des gains coûts / délais importants dans les développements.

 excelcar

Contact : Olivier Armbruster, chef de projet, 06 68 09 39 31, olivier.armbruster@excelcar.org 

 


 ID Composite et l'IUT de St Brieuc se renforce en process et analyse

 

Des récentes acquisitions menées conjointement par ID Composite et son partenaire technique, l’IUT de St Brieuc, ouvrent de nouvelles possibilités d’études et de formations !

Côté process, un autoclave 25 bars - 180°C et une machine d’injection CIJECT 2 ouvrent de nouvelles perspectives vers les procédés à haute santé matière, en pré-imprégnés ou RTM Light et Lourd. Ces appareils sont disponibles pour des essais ou études process ainsi que pour des formations sur mesure. La machine d’injection est par ailleurs transportable et peut être mise en service au sein de votre atelier pour une injection ponctuelle ou une validation technico-économique préalable à un investissement.

autoclave id composite

 

Côté analyse, les spectroscopes UV et infrarouge qui dataient de l’ouverture du département SGM ont été remplacés par des appareils plus performants et plus conviviaux. Les bases de données sont également à jour ce qui permet de définir des natures de constituants très facilement. Le spectroscope infrarouge est disponible en réflexion et transmission.

spectroscopie id composite

Un Kinetech, suiveur de réticulation des pré- imprégnés, est également en service depuis fin 2015. Il permet de suivre la réticulation d’un échantillon de tissus pré-imprégné, ou de contrôler la bonne cuisson d’une pièce réalisée à partir de ces mêmes tissus.

 Plus d’informations sur www.idcomposite.fr